Notre équipe : Eric, Damien et Claudine

Article Ouest-France 31.1.2020

Municipales à Dinard. Martine Craveia-Schütz présente trois colistiers

Hier après-midi, Martine Craveia-Schütz, maire de Dinard de 2014 à 2017, a présenté ses trois premiers colistiers. Et annoncé avoir une liste complète.

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point » pourrait être l’adage de Martine Craveia-Schütz. Elle est la dernière descinq candidats à la mairie à présenter des colistiers. Samedi dernier, Christian Poutriquet présentait l’ensemble de sa liste. Et les autres candidats ont déjà révélé bon nombre de leurs soutiens. « J’ai mes 32 colistiers, assure Martine Craveia-Schütz, il me manque juste le fichier Cerfa et l’engagement officiel de quelques-uns. » L’ancienne maire explique que son programme est établi. Et annonce que le premier journal de campagne sort lundi.

Les colistiers

Éric Dyèvre, 65 ans, marié, deux enfants, fonctionnaire au ministère de la Transition écologique, président de l’association nationale des anciens élèves de l’École navale. Il fait partie du « noyau dur » de l’équipe Craveia. Il souhaite mettre au service de la liste, ses compétences en matière de finances, d’environnement, et agir au sein de la communauté de communes. « Ce qui m’a attiré chez Mme Craveia, c’est sa passion pour la ville. Et puis, elle a un projet qui préserve l’environnement, qui valorise Dinard et le patrimoine, et qui pense aux habitants. »

Le profil de Eric Dyèvre et ses réponses au questionnaire décalé

Damien Cottenceau, 40 ans, deux enfants, syndic de copropriété à Saint-Malo, habite Dinard. « J’ai été approché par un colistier de Martine Craveia, explique-t-il. La tête de liste et ses idées m’ont plu. Alors, je me suis engagé à ses côtés. » Ce colistier souhaite mettre ses compétences au service de la liste. « Comme dans mon métier, il y a des assemblées et un budget à gérer dans une mairie. Je souhaite que l’on fasse venir des jeunes à Dinard. Il faut rééquilibrer l’âge des habitants et insuffler un dynamisme économique. »

Le profil de Damien Cottenceau et ses réponses au questionnaire décalé

Claudine Baussan, 60 ans, célibataire, infirmière libérale depuis 35 ans. Le vécu et la crainte de voir entre 300 et 400 habitations nouvelles dans le quartier de la Ville-Mauny ont amené cette Dinardaise à s’engager. « Je connais Dinard depuis longtemps et je constate une super bétonisation de la ville. Ça me fait mal de voir ma ville tomber entre les mains de promoteurs immobiliers. Je me suis engagée aux côtés de Martina car pour moi, c’est la seule candidate écologique. »

Le profil de Claudine Baussan et ses réponses au questionnaire décalé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s