Que faire du terrain d’Engie

Article Ouest-France 13.2.2020

Réponse de Martine Craveia Schütz pour la liste Dinard entre vert et mer :

« La Ville a acquis en 1991 cette parcelle de 10 650 m2 qui hébergeait l’ancienne usine à gaz. Engie doit la dépolluer à ses frais (Le PV de réception sera-t-il délivré après dépollution ?). Elle empêche le développement harmonieux de la trame urbaine.

La programmation de ce vaste terrain stratégique par rapport au centre-ville se doit, comme emplacement réservé, de comprendre équipements publics et espaces verts. Une réelle opportunité pour en mixer les usages et redonner à ce quartier une dynamique.

Il permettra d’inclure deux équipements publics à échelle communale : une Maison de la sécurité avec les deux commissariats, une Maison des services publics. Le tout destiné à accueillir un espace vert central, un mail piéton/coulée verte dans l’axe de l’avenue des Mimosas, une voie de desserte automobile dans l’axe de la rue du Clos Maréchal, entourant ainsi les espaces paysagés en cœur d’îlots. Le parking Veil aérien, masqué par la verdure doublera le nombre de places, adaptées aux camionnettes du marché. »

2 réflexions au sujet de « Que faire du terrain d’Engie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s