Archives pour la catégorie Patrimoine

Faits et réalités :

Travaux réalisés en 3 ans sous mandature de MARTINA CRAVEIA SCHÜTZ

1 – Travaux liés à la sécurité

  • Rond-point de la gare paysagé
  • Sécurisation des abords du collège le Bocage (transports scolaires) Travaux très importants.
  • Arrêts minute sur 50 mètres, pour la dépose des enfants à l’école Debussy
  • Liaison vélo collège Bocage/voie verte (nouveau lien spécifique pour les collégiens)
  • Éclairage public, 350 lampadaires connectés, à LED, pour meilleur éclairage et économique
  • Mur de soutènement face plage Siboulière
  • Rampe en bois installée accès plage Siboulière
  • Passerelle au centre équestre, pour sécuriser le passage (vieux de 40 ans)
  • Escalier refait derrière Wishbone-club
  • Rampe de sécurité installée pont de Coppinger (suite à accident)
  • Principe de collecte des ordures ménagères, sans traverser les rues (suite accident grave d’un ripper)
  • Amélioration circulation des camions bennes (signalisation, sens unique, placette retournement)
  • Passage Étienne Théodore Desfoux à St-Énogat interdit à la circulation automobile
  • Reconstruction escalier Port-Blanc chemin de ronde, renforcement des travaux de maçonnerie pour conforter les ouvrages littoraux dégradés ou jamais entretenus …(cales, escaliers, parements)
  • Chemin piéton centre équestre >> LIDL, sécurisé et éclairage LED
  • Totems sécurité chemins de ronde
  • Aménagement du square près médiathèque
  • Réfection du sol dégradé sur la place du marché de Dinard, pose d’un enrobé
  • Monument funéraire en briquettes rouges cimetière de St-Énogat menace d’éboulement
  • Nouvelle sirène audible sur le toit mairie
  • Mise en place des moyens de sécurité Vigipirate pour les grands rassemblements.

2 – Déplacements doux – cheminements et mobilités partagés inter quartier

  • Réseau de pistes cyclables sécurisées depuis la voie verte en direction des 4 plages et rue de la Croix Guillaume, et rue de Gouillon Matignon
  • Aménagement du Chemin côtier du Pissot – Manoir de la Vicomté à Port Nican (garde corps …)
  • Chemin piéton éclairé du Haut chemin au Val Porée
  • Aménagement de la rue du Haut-chemin.
  • Piétonnisation de la rue du Maréchal Leclerc (entière satisfaction)
  • Exécution corps de chaussée le long parc animalier de Port-Breton
  • Amélioration chemin Clair de lune du Yacht-Club (inondations récurrentes)

3 – Embellissement de Dinard

  • Rond-point de la gare (appelé Rd Point Lego) près de la médiathèque
  • Rond point du boulevard du Villou (appelé Rd Point des portes de garage)
  • Palissage autour des conteneurs
  • Fleurissement très amélioré de la ville, aux ronds-points, aux carrefours
  • Réaménagement de la Fontaine aux Chiens avec éclairage
  • Réfection promenade Clair de Lune, fleurissement, sons et lumières et peinture
  • Réfection grille de la Grotte de la Vierge (promenade Clair de Lune)
  • Acheminer l’eau courante au local des plaisanciers (Clair de Lune). Réfection porte du local du Club de Voile
  • Totems entrée de ville
  • Travaux de peinture des coffrets téléphoniques dans divers endroits de la ville
  • Pollution visuelle atténuée/supprimée par enlèvement des panneaux inutiles
  • Conservation du label 4 fleurs
  • Charte des terrasses plage de l’Écluse harmonie des couleurs et des tarifs adoptée en Conseil
  • Véritables sapins de Noël place de la République
  • Illuminations pour les fêtes de fin d’année quartier St-Alexandre
  • Remise en fonctionnement de l’éclairage extérieur de l’église de Saint-Énogat
  • Marchés de Noël place Rochaïd et Saint-Énogat
  • Aménagement paysager devant cinéma avec de nouveaux massifs.

4 – Travaux structurants

  • Travaux Bec de la Vallée, à l’identique, suite à une dégradation liée au temps depuis 1840
  • Réfection du bassin tampon du Prieuré et du poste de relevage près collège le Bocage
  • Réalisation du parking de la voie verte, près cimetière (pour grandes manifestations)
  • Wishbone-club refait, attendu depuis 40 ans
  • Création de 7 places de stationnement avenue George V
  • Réalisation du PLU, inexistant à Dinard (rare ville à ne pas l’avoir réalisé)
  • Inventaire exhaustif des propriétés de la Ville (jamais fait auparavant)
  • Diagnostic des causes de pollution des plages ; travaux lourds de remise en état, prévus
  • Travaux de séparation des eaux de pluie et usées sous les rues (assainissement)
  • Importants travaux de drainage des terrains de football pour l’accueil d’équipes internationales
  • Projet de la Ville Mauny, dernier espace vert de Dinard de 11 ha préservés et sanctuarisés
  • Budgétisation de 100 000 € pour reprises des concessions funéraires (obligatoires mais jamais réalisées depuis plusieurs décennies – 750 reprises à 1000 € la reprise
  • Modernisation de l’avenue George V (EU/EP/AEP), réservations éclairage et fibre optique.

5 – Culture

  • Création des conférences Bains de Culture gratuites tout au long de l’année
  • Festival International de Musique, mise en place des Jeunes Talents, ateliers découverte de la voix, des nouveaux instruments
  • Transfert Collège- Lycée à l’entrée de Dinard
  • Expositions de renommée internationale (Jean Jouzel – climatologue, prix Nobel de la Paix en 2007, invité en lien avec la COP 21 et Planet Ocean – , Lartigues, Poivre d’Arvor, Yann Arthus Bertrand (expo visionnaire) …
  • Amélioration de la qualité des Temps d’Activités Périscolaires (TAP)
  • Intégration des tout petits enfants en maternelle (gros travail avec le rectorat de Rennes)
  • Amélioration de la fête de la Musique
  • Journées Portes Ouvertes

6 – Mesures Environnementales et économiques

  • Baisse drastique budget fêtes et cérémonies
  • Révision des subventions aux associations (rééquilibrage)
  • Règles plus strictes d’utilisation des voitures de service / assurances
  • Baisse importante des indemnités des élus
  • Assainissement important des finances de la ville (+ de 4 millions d’€)
  • Régularisation des DSP de la ville (Camping, Paillotes, Clubs de plage …)
  • Vente des serres laissées à l’abandon sur la commune de Pleurtuit
  • Réorganisation du temps de travail des employés municipaux
  • Mise en place du 1er Forum des Saisonniers.
  • Suppression de la Caisse des écoles pour en terminer avec la situation obscure d’avant
  • RIFSEEP obligatoire au 1er janvier 2017 pour les fonctionnaires territoriaux
  • Maintien des principaux festivals et manifestations importantes pour Dinard
  • Conteneurs semi-enterrés
  • Arrêt d’un deuxième feu d’artifice
  • Chemin piéton centre équestre >> LIDL, sécurisé et éclairage LED
  • Chemin piéton de délestage pour le CSI***** depuis parking la Richardais
  • Création de pistes cyclables et piétonnières sécurisées
  • Étanchéité des tampons eaux usées entre Écluse et Saint-Énogat
  • Engagement de travaux importants sur l’émissaire en mer Saint-Énogat
  • Politique de la ville pour lutter contre la pollution du littoral, programme pluriannuel
  • Divers diagnostics et études réalisés sur l’état des piscines
  • Diagnostic et étude concernant l’envasement du port, et aussi pour les falaises
  • Lancement du Schéma Directeur d’Assainissement (estimation et engagement des programmes)
  • Conception d’implantation et participation mise en place des conteneurs de la CCCE
  • Politique de défense des espaces agricoles et naturels (base du PLU, dénaturé depuis …)

7 – Pour le confort et le bien vivre ensemble des Dinardais

  • Portails électriques pour les 2 cimetières pour éviter d’être enfermé
  • Rétablissement du fonctionnement des panneaux lumineux et déplacement des panneaux qui étaient situés dans des zones accidentogènes. (du Collège à Saint-Alexandre par ex.)
  • Application de nouvelles règles pour faciliter la circulation des PMR (entrée des commerces, mobilier urbain, espaces…)
  • Nombreux travaux liés à des demandes particulières, suite aux Réunions de Quartiers
  • Refonte des circuits du bus de Dinard, création ligne jusqu’à Leroy Merlin et Pôle Emploi
  • Montée en puissance du Carnaval : (chars réalisés par bénévoles avec matériaux récupérés)
  • Accueil de l’équipe du Pays de Galles pour l’Euro 2016 (terrains de football exceptionnels)
  • Mise en place des commissions municipales, obligatoires ou facultatives (avant conseils municipaux)
  • Aménagement de la salle des mariages – 2 fauteuils et 4 chaises velours rouge pour mariés et témoins (avant 6 chaises ordinaires).
  • Plaques de rues renouvelées
  • Passeports biométriques, C.I. et Livret de famille relooké
  • Chasse aux oeufs pour les enfants à Pâques et Fête des Lumières en décembre
  • Restauration de la Fête des Voisins
  • Mise en place d’un Conseil des Sages
  • Mise en place d’une station passeport et CNI biométriques à l’État Civil (la seule rive gauche)
  • Transfert au Cosec pour création et renouvellement de la carte ENORA
  • Mise en place des Réunions de Quartiers (très appréciées)
  • Réunions régulières des Comités Hygiène Sécurité & Conditions Travail et du Comité Technique Paritaire (présence des Élus et des Personnels)
  • Accueil des Dinardais chaque samedi par MCS, au bureau de l‘État Civil
  • Boîtes à livres imaginées dès 2015, réparties dans la ville
  • Installation de Tables de Pique-Nique sur les sites touristiques emblématiques

8 – Communauté de Communes Côte d’Émeraude

  • MCS Présidente de la CCCE (être au plus près des décisions)
  • Création d’une aire d’accueil – grands rassemblements des gens du voyage (attendu depuis 30 ans)
  • Réalisation du premier circuit pédestre Sir Lawrence d’Arabie
  • Préservation des réserves d’eau douce ( du Livet à l’entrée de Baussais-sur-Mer)
  • Musée Manoli, la Richardais repertorié départemental, inauguré 2017
  • Aire pour les cirques au Cap Émeraude
  • Reconstruction du restaurant « le Feu Rouge » à Trégon, après incendie – 200 000 €
  • Création de l’Office du Tourisme Intercommunal – Études , promotion – travaux au Gallic
  • Création du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine – espace muséographique et didactique permettant la présentation au grand public des intérêts historiques de la ville – (obligation de le construire, lié à l’obtention de Ville d’Art et d’Histoire, jamais réalisé)
  • Mise en réseau des médiathèques commencée en 2015
  • Fibre optique très haut débit (CCCE a investi 12 millions €) dès 2014
  • 1er salon des saisonniers en mars 2016 au Cosec
  • Participation active au programme des déplacements doux (études des cheminements et actions concrètes)

9 – Développement du Souvenir

  • Mise en place des cérémonies patriotiques
  • Mise en place d’une borne américaine pour anniversaire libération de Dinard
  • Panache, Éclat, pour les cérémonies du 14 juillet, 15 août, 11 novembre
https://dinardvertmer.com/

PATRIMOINE

Patrimoine

Nous renforcerons la protection, l’ entretien, la conservation et la valorisation de l’ensemble de notre patrimoine unique et de notre environnement, trop longtemps délaissé.

Nous ne vendrons ni le Manoir de Port Breton , ni la Villa Eugénie .Nous respecterons le patrimoine paysager ,parcs et jardins  :objectif 10 000 arbres pour 10 000 habitants ,tout en privilégiant les espèces endogènes selon les requêtes du label 4 fleurs Ville Fleurie : Hortensias, rhododendrons, bruyères, ajoncs..

Le patrimoine est une source importante de recettes pour la ville !

La villa les Roches brunes :

Elle fut la 1ère villa de Dinard protégée par nos soins à l’inventaire des Monuments historiques le 23 juin 2014 , la maison et le jardin dans sa totalité.

Cette demeure, de style néo LOUIS XIII , figure de proue de la ville de DINARD , fut édifiée en 1893 par l’architecte Alexandre Angier pour le couturier parisien Emile Poussineau.

Elle contribue fortement à la renommée de la station.

Nous souhaitons grâce à la contribution du Mobilier National qu’elle soit ouverte au public tout au long de l’année.

L’édifice du Gallic a été inscrit, après la villa Greystones , au titre des monuments historiques par arrêté du 3 octobre2019 . La liste récapitulative nationale des immeubles inscrits ou classés MH en 2019 sera publiée au JO très prochainement, au cours du mois d’avril.

Ouverte toute l’année dans un décor d’époque – à savoir : Art Nouveau 1900. (Style Hercule Poirot),époque KLIMT

Suite aux projets envisagés avec la Direction du %Mobilier National : on peut envisager le prêt des rideaux, tapis, meubles ,lampes..

Présentation possible de mannequins et de costumes d’époque, vie des domestiques, blanchisseries, gouvernantes, nurse, chauffeur, évoquant la célèbre série britannique Downton ABBEY ; mise en scène, avec des ateliers ludiques pour enfants (déjà aménagés par nos soins en 2014 sur les lieux dans les anciens garages)

Inspiration à partir du Château d’Arenenberg en Suisse

HISTOIRE ET PATRIMOINE / PROJETS CULTURELS

Les réponses de la liste Dinard entre vert et mer à l’association Histoire et Patrimoine

QUESTIONS aux candidat(e)s.

1. CENTRE d’INTERPRETATION de l’ARCHITECTURE et du

PATRIMOINE (CIAP)

Rappel (source DRAC) : les CIAP sont définis comme des « instruments de médiation et de sensibilisation aux enjeux de l’évolution architecturale, urbaine et paysagère ». Le CIAP, conçu comme un équipement culturel de proximité, en articulation avec les autres équipements de la collectivité (musée, médiathèque, centre d’urbanisme), propose au public :

 une exposition permanente didactique donnant les clés de compréhension de la ville ou du pays tant du

point de vue de son patrimoine ancien que de son architecture contemporaine,

 des expositions temporaires,

 un centre d’information et de documentation,

 des ateliers pédagogiques ouverts au jeune public.

A Dinard le CIAP, implanté à l’Office du Tourisme (comme à Dinan), pourrait être

cogéré par notre Association, comme cela est prévu depuis 2004 et a été confirmé par le Maire à notre AG de 2013.

https://www.letelegramme.fr/local/cotes-darmor/dinan/dinard/dinard/ciap-une-autre-faconde-valoriser-l-histoire-de-la-ville-17-01-2013-1974578.php

et à celle de 2014 : https://www.ouest-france.fr/bretagne/dinard-35800/un-musee-tresattendu-par-certains-1978025

Q : Y SERIEZ-VOUS FAVORABLE dans le cadre d’une délégation de service public ou d’une convention-cadre avec la Ville ?

OUI – NON

Merci de développer votre argumentaire :

Un des objectifs du Label Ville d’Art et d’Histoire est de présenter la ville ou le pays, dans un CIAP et cela fait partie de notre programme. Nous sommes grandement favorables à un lieu qui permet de découvrir notre histoire, et sert également de lieu culturel pour des expositions et conférences, un espace d’information et documentation, mais aussi une sorte de musée qui permet d’exposer nos maquettes etc.

Nous devons profiter du soutien du ministère de la Culture et de la Communication , de leur accompagnement financier pendant les cinq premières années.

Votre proposition d’être moteur de cette démarche sera évidemment la bienvenue.

2. DINARD, labellisée ville d’ART et d’HISTOIRE, se doit prioritairement d’envisager une destination culturelle sur ses trois sites emblématiques :

ROCHES BRUNES, PORT BRETON, VILLA EUGENIE.

Q : Quel est votre point de vue ?

Êtes- vous favorable à nos propositions ? OUI – NON

Si NON, merci d’étayer vos arguments.

Nos projets pour les trois sites :

La villa les Roches Brunes sera ouverte dans un décor d’époque (réalisé gracieusement par les services du Mobilier National), illustrant la vie des habitants et de leurs domestiques ; le Downton Abbey dinardais !

Présentation de mannequins et de costumes d’époque, vie des domestiques, blanchisserie, gouvernantes, nurse, chauffeur ; mise en scène, ateliers ludiques pour enfants ( déjà aménagés par nos soins dans les anciens garages)

Le jardin sera aménagé pour prolonger la visite afin que les Dinardais puissent en profiter pleinement.

Le manoir du Port Breton sera mis en location-bail, rénové avec salons, salon de thé, salles de réception et restauré en lieu de séminaires (séminaires d’affaire et aussi de bien-être : cure iodée, yoga sur la plage, méditation dans le parc..),afin de créer des emplois tout au long de l’année, source de revenus pour la Ville et contribuer ainsi à notre économie – tarifs réduits pour les cérémonies de mariages et fêtes de famille des Dinardais en été.

Accueil à l’année d’environ 300 personnes : lien avec les fédérations de sport /Campus, les grandes entreprises locales SABENA, SAFRAN, Goëmar, Ifremer, ROULLIER …

Pour les participants aux conférences et aussi pour les familles avec la proximité de la plage du Prieuré, du tennis, du centre équestre, de la chapelle des chevaliers de Montfort 13ème siècle, escapades aventure au Fort de la Conchée par beau temps, promenades par bateau vers Fort la Latte …

La Ville reste toujours propriétaire (bail emphytéotique) !

Créateur d’emplois (taxis de mer, centre équestre, restauration, etc.)

La Villa Eugénie restera propriété de la Ville et, sur le long-terme, devrait retrouver son ancienne fonction d’Hôtel de ville.

3. PROJETS CULTURELS

Q : Êtes-vous favorable à notre projet de FESTIVAL de la MER ?

OUI – NON

Argumentaire à développer :

Un projet magnifique qui met à l’ honneur notre histoire, culture et paysage :il correspond tout à fait à nos idées pour Dinard. Nous avons hâte d’y participer !

Êtes-vous favorable à notre proposition de CARREFOUR des ARTS qui mobiliserait TOUS les acteurs culturels publics et privés de DINARD ?

OUI – NON

Argumentaire à développer

Nous avons prévu une commission culturelle ouverte aux Dinardais intéressés, donnant à chacun la possibilité d’exprimer ses talents et de partager ses connaissances, et ainsi faire participer les associations aux animations de la ville, mais effectivement, les acteurs principaux de cette commission devraient être l’association Histoire & Patrimoine et des représentants de l’Union des commerçants , des galeristes pour une programmation cohérente et diverse toute l’année.

4. Quelle est la POLITIQUE CULTURELLE que vous souhaitez développer en faveur de DINARD ? Merci aussi de vous positionner sur les grands événements culturels dinardais.

Notre slogan culturel sera : L’Art de Ville– tout un Art de Vivre !

Ville de Sculptures: Dinard ville d’art et statues
Avec un « Sculpture trail » (Chemin de statues).

La seule statue que nous ayons est celle d’un personnage qui n’est jamais venu à Dinard !

Dinard profite déjà de plusieurs statues : les sculptures de M. François Pinault, Eve, Hitchcock, Manoli (au centre d’équestre et parc de la villa Bocage)

Proposer à M. François Pinault des lieux prestigieux pour exposer ses œuvres monumentales : parc de Port breton , jardins..

Nous invitons chaque été des artistes en résidence:

Donner un logement pendant plusieurs mois, dans le parc de Port Breton, près de l’aire de jeux de la plage ; en retour ils créent des œuvres pour Dinard (peinture, sculpture etc.), trompe l’œil, Art Brut à St Alexandre, sur les châteaux d’eau… et se font connaître

Inviter chaque année un sculpteur pour quelques mois en séjour « gratuit » mais en retour une statue pour la ville.

Pour le sculpteur : une publicité d’exposer une œuvre dans une ville touristique et pour Dinard une promotion gratuite – d’ autant plus que tout le monde cherche à prendre des photos avec des objets insolites pour figurer sur les réseaux sociaux. 

Trois façons différentes de voir la ville :

Parcours du patrimoine et ses célèbres hôtes : un dépliant et des plaques explicatives devant les maisons qui hébergèrent des personnages célèbres.

Dinard au fil du temps : Application sur smartphone avec une carte de la ville et point GPS, où on retrouve la vue actuelle, en ancienne carte postale

Sur le Chemin des Peintres : projet initié pendant ma présidence à la CCCE ; Itinéraire sur les traces des tableaux peints à Dinard. Dépliant avec tous les tableaux peints in situ pour retrouver la vue d’aujourd’hui. 10 panneaux avec des tableaux illustrant des vues de Dinard

Utiliser d’avantage le riche passé et l’identité culturelle de la ville 

  • Concours de peintres
  • Concours photos sur Facebook, Instagram, Twitter
  • La Ville en lumière avec des lieux et patrimoine mis en lumière la nuit
  • Lors de festival des animations comme danse et concert ,en plein air , en ville sur l’esplanade Verney et sur la digue

Miss Dinard (ou Côte d’Emeraude) pour des jeunes filles de 16-18 ans avec le soutien des magasins de mode de Dinard (retour de ‘La Reine de Dinard’ des années 1940)

Retour de la Course au trésor ? (ou plus moderne : un ‘escape game’ ?)

Une très grande fête pour le 14 juillet avec :

Genre Guingette, grand concours de châteaux de sable ou de dessins ; un grand banquet dans la rue ; des musiciens et acrobates etc.

Une parade de nuit avec les chars du carnaval , réutilisés avec des flambeaux

Un nouveau souffle pour le Festival du Film

La municipalité n’a pas communiqué les idées de la nouvelle directrice du festival. Nous désirons mettre toute la ville en fête avec d’autres animations, améliorer la décoration en ville, impliquer l’église anglicane, voire même ajouter un bus anglais utilisé par le comité des fêtes pour servir les fish & chips : Dinard à l’heure anglaise ! Faire du festival le 7ème Art au 7ème ciel : donner une portée internationale ; s’ouvrir au Common Wealth, aux séries TV et numérique, aux films publicitaires, à l’humour et à la musique britannique, à l’art dans la rue (façon Banksy), aux ateliers des métiers du cinéma – travailler avec les écoles de cinéma (cf C. Lelouch ; la nouvelle directrice est associée à l’Ecole de Cinéma à Paris et à la National Film and TV School).

Elargir aux autres communes de la CCCE ; La Richardais avec ses 7 salles de cinéma. Développer de nouveaux partenariats pour réduire la charge pour la Ville. Inscrire Dinard sur les plateformes de lieux de tournage et shooting.

Les Jeux Olympiques 2024 en France

La flamme olympique sur le barrage de la Rance,en lien avec l’association de défense de l’environnement « Lacs et Rivières « dont je suis membre actif , avec les équipes sportives de Dinard

Un centenaire : De la Reine Hortense, mère de Napoléon III à l’Impératrice Eugénie, son épouse.

Deux villas à Dinard en l’honneur d’une reine et d’une impératrice qui ont toutes deux failli venir, mais nous ont offert deux villas emblématiques

Les Peintres à Dinard à travers les âges

Expo de reproduction de tous les tableaux peints à Dinard et à coté chaque tableau de la vue aujourd’hui

L’art en promenade

Prêter à chaque galeriste les portes des trois cabines de bain sur lesquelles ils peuvent exposer trois œuvres chacun, illuminées la nuit. 

Les clichés seront tirés sur Alu Dibond, un support de grande qualité, à la fois léger et rigide. Ce support est un matériau composite : son centre est composé d’une épaisseur de polyéthylène noire pris en sandwich entre deux plaques d’aluminium de 2 mm chacune. Ce produit est notamment garanti 2 ans en extérieur.

Exposition d’été : « Tous à la plage ! »

L’exposition dresse un panorama de l’histoire des villes balnéaires en France, au regard des pratiques européennes, des origines à nos jours. Architecture, urbanisme, œuvres d’art et objets du quotidien racontent la conquête progressive des bords de mer.

Depuis le XVIIIe siècle, la grande diversité des fronts de mer du territoire français, de la Manche à la Méditerranée, a favorisé l’émergence d’un patrimoine balnéaire aussi riche que varié. Des villégiatures hivernales et aristocratiques du XIXe siècle aux vacances d’été à la plage, territoire d’élection du tourisme de masse au XXe siècle, ces séjours sont aussi le reflet d’une société en pleine mutation, qui accède, grâce au développement des moyens de transport et à l’avènement des congés payés, à de nouveaux loisirs.
Des premiers bains de mer pratiqués à des fins curatives, aux habitudes contemporaines récréatives, sportives ou ludiques, l’exposition illustrera ce nouveau rapport à la mer et au rivage à travers les lieux emblématiques. Grands hôtels, casinos, villas, marinas, villages et clubs de vacances seront mis en regard d’évocations des bords de mer à travers la peinture, les films, les journaux et affiches, mais aussi les costumes de bain.
L’enjeu de la préservation clôturera l’exposition, ouvrant le questionnement sur la patrimonialisation de ces ensembles naturels et bâtis, ainsi que sur la ville balnéaire de demain, à l’heure de la mondialisation et du réchauffement climatique.

Martine CRAVEIA SCHÜTZ pour la liste « Dinard entre Vert et Mer ».

SAINT ALEXANDRE

Conserver et valoriser notre patrimoine

Article Ouest-France 5.2.2020

Municipales à Dinard. Que faire des trois édifices emblématiques de la commune ?

Le manoir de Port-Breton, la villa Eugénie et la villa Les Roches Brunes font partie de l’imposant patrimoine de la commune. Toutes les trois ont besoin, à différents niveaux, de travaux. Les deux premières sont inutilisées. Les candidats aux municipales nous font part de leur projet…

Martine Craveia-Schütz, Dinard entre vert et mer

« L’attractivité de Dinard s’articule autour de ses villas, source de retombées économiques. La conservation et la valorisation du patrimoine sont notre obligation.

La villa Roches Brunes sera ouverte dans un décor d’époque (réalisé gracieusement par les services du Mobilier national), illustrant la vie des habitants et de leurs domestiques : le Downton Abbey dinardais ! Le jardin sera aménagé pour que les Dinardais puissent en profiter.

Le manoir du Port-Breton sera mis en location-bail, rénové avec salons, salon de thé, salles de réception et aménagé en lieu de séminaires (séminaires de bien-être : cure iodée, yoga sur la plage, méditation dans le parc), afin de créer des emplois tout au long de l’année, source de revenus pour la Ville et contribuer ainsi à notre économie. Nous proposerons des tarifs réduits pour les cérémonies de mariages et les fêtes de famille des Dinardais.

La Villa Eugénie restera propriété de la Ville et, sur le long terme, devrait retrouver son ancienne fonction d’hôtel de ville. »

Pas question d’abandonner la piscine !

Article Ouest-France du 29.01.2020 :

Municipales à Dinard. Quels sont les projets des candidats pour les piscines ?

Nous avons sollicité les cinq candidats aux municipales à propos de l’avenir des trois piscines de Dinard. Ils nous livrent leurs projets.

Martine Craveia-Schütz, « Dinard entre vert et mer »

« La piscine fait partie du patrimoine remarquable de la ville et a contribué à son histoire : dans les premiers temps, on pouvait la visiter, moyennant un modique droit d’entrée, comme une des attractions touristiques de la station balnéaire ! Les championnats de Bretagne y étaient organisés chaque année. Francis Luyce y bat le record du monde du 800 m et son directeur, le dinardais Henri Serandour, sera président du Comité olympique français.

Construire une nouvelle piscine coûterait beaucoup plus cher (+32 M € pour la piscine à Saint-Malo). Côté écologie, nous perdrions les économies d’eau grâce au captage assuré depuis la piscine du pool : le bassin oscille autour de 3 000 m3 d’eau de mer ; la consommation moyenne est de 120 m3/eau par an par foyer ! Côté bien-être, nous perdrions la vertu de l’eau de mer iodée. Pas question d’abandonner la piscine et le pool extérieur !

Nous dévoilerons nos idées pour sa remise en valeur et son financement dans notre programme. »