Archives pour la catégorie Urbanisme

Faits et réalités :

Travaux réalisés en 3 ans sous mandature de MARTINA CRAVEIA SCHÜTZ

1 – Travaux liés à la sécurité

  • Rond-point de la gare paysagé
  • Sécurisation des abords du collège le Bocage (transports scolaires) Travaux très importants.
  • Arrêts minute sur 50 mètres, pour la dépose des enfants à l’école Debussy
  • Liaison vélo collège Bocage/voie verte (nouveau lien spécifique pour les collégiens)
  • Éclairage public, 350 lampadaires connectés, à LED, pour meilleur éclairage et économique
  • Mur de soutènement face plage Siboulière
  • Rampe en bois installée accès plage Siboulière
  • Passerelle au centre équestre, pour sécuriser le passage (vieux de 40 ans)
  • Escalier refait derrière Wishbone-club
  • Rampe de sécurité installée pont de Coppinger (suite à accident)
  • Principe de collecte des ordures ménagères, sans traverser les rues (suite accident grave d’un ripper)
  • Amélioration circulation des camions bennes (signalisation, sens unique, placette retournement)
  • Passage Étienne Théodore Desfoux à St-Énogat interdit à la circulation automobile
  • Reconstruction escalier Port-Blanc chemin de ronde, renforcement des travaux de maçonnerie pour conforter les ouvrages littoraux dégradés ou jamais entretenus …(cales, escaliers, parements)
  • Chemin piéton centre équestre >> LIDL, sécurisé et éclairage LED
  • Totems sécurité chemins de ronde
  • Aménagement du square près médiathèque
  • Réfection du sol dégradé sur la place du marché de Dinard, pose d’un enrobé
  • Monument funéraire en briquettes rouges cimetière de St-Énogat menace d’éboulement
  • Nouvelle sirène audible sur le toit mairie
  • Mise en place des moyens de sécurité Vigipirate pour les grands rassemblements.

2 – Déplacements doux – cheminements et mobilités partagés inter quartier

  • Réseau de pistes cyclables sécurisées depuis la voie verte en direction des 4 plages et rue de la Croix Guillaume, et rue de Gouillon Matignon
  • Aménagement du Chemin côtier du Pissot – Manoir de la Vicomté à Port Nican (garde corps …)
  • Chemin piéton éclairé du Haut chemin au Val Porée
  • Aménagement de la rue du Haut-chemin.
  • Piétonnisation de la rue du Maréchal Leclerc (entière satisfaction)
  • Exécution corps de chaussée le long parc animalier de Port-Breton
  • Amélioration chemin Clair de lune du Yacht-Club (inondations récurrentes)

3 – Embellissement de Dinard

  • Rond-point de la gare (appelé Rd Point Lego) près de la médiathèque
  • Rond point du boulevard du Villou (appelé Rd Point des portes de garage)
  • Palissage autour des conteneurs
  • Fleurissement très amélioré de la ville, aux ronds-points, aux carrefours
  • Réaménagement de la Fontaine aux Chiens avec éclairage
  • Réfection promenade Clair de Lune, fleurissement, sons et lumières et peinture
  • Réfection grille de la Grotte de la Vierge (promenade Clair de Lune)
  • Acheminer l’eau courante au local des plaisanciers (Clair de Lune). Réfection porte du local du Club de Voile
  • Totems entrée de ville
  • Travaux de peinture des coffrets téléphoniques dans divers endroits de la ville
  • Pollution visuelle atténuée/supprimée par enlèvement des panneaux inutiles
  • Conservation du label 4 fleurs
  • Charte des terrasses plage de l’Écluse harmonie des couleurs et des tarifs adoptée en Conseil
  • Véritables sapins de Noël place de la République
  • Illuminations pour les fêtes de fin d’année quartier St-Alexandre
  • Remise en fonctionnement de l’éclairage extérieur de l’église de Saint-Énogat
  • Marchés de Noël place Rochaïd et Saint-Énogat
  • Aménagement paysager devant cinéma avec de nouveaux massifs.

4 – Travaux structurants

  • Travaux Bec de la Vallée, à l’identique, suite à une dégradation liée au temps depuis 1840
  • Réfection du bassin tampon du Prieuré et du poste de relevage près collège le Bocage
  • Réalisation du parking de la voie verte, près cimetière (pour grandes manifestations)
  • Wishbone-club refait, attendu depuis 40 ans
  • Création de 7 places de stationnement avenue George V
  • Réalisation du PLU, inexistant à Dinard (rare ville à ne pas l’avoir réalisé)
  • Inventaire exhaustif des propriétés de la Ville (jamais fait auparavant)
  • Diagnostic des causes de pollution des plages ; travaux lourds de remise en état, prévus
  • Travaux de séparation des eaux de pluie et usées sous les rues (assainissement)
  • Importants travaux de drainage des terrains de football pour l’accueil d’équipes internationales
  • Projet de la Ville Mauny, dernier espace vert de Dinard de 11 ha préservés et sanctuarisés
  • Budgétisation de 100 000 € pour reprises des concessions funéraires (obligatoires mais jamais réalisées depuis plusieurs décennies – 750 reprises à 1000 € la reprise
  • Modernisation de l’avenue George V (EU/EP/AEP), réservations éclairage et fibre optique.

5 – Culture

  • Création des conférences Bains de Culture gratuites tout au long de l’année
  • Festival International de Musique, mise en place des Jeunes Talents, ateliers découverte de la voix, des nouveaux instruments
  • Transfert Collège- Lycée à l’entrée de Dinard
  • Expositions de renommée internationale (Jean Jouzel – climatologue, prix Nobel de la Paix en 2007, invité en lien avec la COP 21 et Planet Ocean – , Lartigues, Poivre d’Arvor, Yann Arthus Bertrand (expo visionnaire) …
  • Amélioration de la qualité des Temps d’Activités Périscolaires (TAP)
  • Intégration des tout petits enfants en maternelle (gros travail avec le rectorat de Rennes)
  • Amélioration de la fête de la Musique
  • Journées Portes Ouvertes

6 – Mesures Environnementales et économiques

  • Baisse drastique budget fêtes et cérémonies
  • Révision des subventions aux associations (rééquilibrage)
  • Règles plus strictes d’utilisation des voitures de service / assurances
  • Baisse importante des indemnités des élus
  • Assainissement important des finances de la ville (+ de 4 millions d’€)
  • Régularisation des DSP de la ville (Camping, Paillotes, Clubs de plage …)
  • Vente des serres laissées à l’abandon sur la commune de Pleurtuit
  • Réorganisation du temps de travail des employés municipaux
  • Mise en place du 1er Forum des Saisonniers.
  • Suppression de la Caisse des écoles pour en terminer avec la situation obscure d’avant
  • RIFSEEP obligatoire au 1er janvier 2017 pour les fonctionnaires territoriaux
  • Maintien des principaux festivals et manifestations importantes pour Dinard
  • Conteneurs semi-enterrés
  • Arrêt d’un deuxième feu d’artifice
  • Chemin piéton centre équestre >> LIDL, sécurisé et éclairage LED
  • Chemin piéton de délestage pour le CSI***** depuis parking la Richardais
  • Création de pistes cyclables et piétonnières sécurisées
  • Étanchéité des tampons eaux usées entre Écluse et Saint-Énogat
  • Engagement de travaux importants sur l’émissaire en mer Saint-Énogat
  • Politique de la ville pour lutter contre la pollution du littoral, programme pluriannuel
  • Divers diagnostics et études réalisés sur l’état des piscines
  • Diagnostic et étude concernant l’envasement du port, et aussi pour les falaises
  • Lancement du Schéma Directeur d’Assainissement (estimation et engagement des programmes)
  • Conception d’implantation et participation mise en place des conteneurs de la CCCE
  • Politique de défense des espaces agricoles et naturels (base du PLU, dénaturé depuis …)

7 – Pour le confort et le bien vivre ensemble des Dinardais

  • Portails électriques pour les 2 cimetières pour éviter d’être enfermé
  • Rétablissement du fonctionnement des panneaux lumineux et déplacement des panneaux qui étaient situés dans des zones accidentogènes. (du Collège à Saint-Alexandre par ex.)
  • Application de nouvelles règles pour faciliter la circulation des PMR (entrée des commerces, mobilier urbain, espaces…)
  • Nombreux travaux liés à des demandes particulières, suite aux Réunions de Quartiers
  • Refonte des circuits du bus de Dinard, création ligne jusqu’à Leroy Merlin et Pôle Emploi
  • Montée en puissance du Carnaval : (chars réalisés par bénévoles avec matériaux récupérés)
  • Accueil de l’équipe du Pays de Galles pour l’Euro 2016 (terrains de football exceptionnels)
  • Mise en place des commissions municipales, obligatoires ou facultatives (avant conseils municipaux)
  • Aménagement de la salle des mariages – 2 fauteuils et 4 chaises velours rouge pour mariés et témoins (avant 6 chaises ordinaires).
  • Plaques de rues renouvelées
  • Passeports biométriques, C.I. et Livret de famille relooké
  • Chasse aux oeufs pour les enfants à Pâques et Fête des Lumières en décembre
  • Restauration de la Fête des Voisins
  • Mise en place d’un Conseil des Sages
  • Mise en place d’une station passeport et CNI biométriques à l’État Civil (la seule rive gauche)
  • Transfert au Cosec pour création et renouvellement de la carte ENORA
  • Mise en place des Réunions de Quartiers (très appréciées)
  • Réunions régulières des Comités Hygiène Sécurité & Conditions Travail et du Comité Technique Paritaire (présence des Élus et des Personnels)
  • Accueil des Dinardais chaque samedi par MCS, au bureau de l‘État Civil
  • Boîtes à livres imaginées dès 2015, réparties dans la ville
  • Installation de Tables de Pique-Nique sur les sites touristiques emblématiques

8 – Communauté de Communes Côte d’Émeraude

  • MCS Présidente de la CCCE (être au plus près des décisions)
  • Création d’une aire d’accueil – grands rassemblements des gens du voyage (attendu depuis 30 ans)
  • Réalisation du premier circuit pédestre Sir Lawrence d’Arabie
  • Préservation des réserves d’eau douce ( du Livet à l’entrée de Baussais-sur-Mer)
  • Musée Manoli, la Richardais repertorié départemental, inauguré 2017
  • Aire pour les cirques au Cap Émeraude
  • Reconstruction du restaurant « le Feu Rouge » à Trégon, après incendie – 200 000 €
  • Création de l’Office du Tourisme Intercommunal – Études , promotion – travaux au Gallic
  • Création du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine – espace muséographique et didactique permettant la présentation au grand public des intérêts historiques de la ville – (obligation de le construire, lié à l’obtention de Ville d’Art et d’Histoire, jamais réalisé)
  • Mise en réseau des médiathèques commencée en 2015
  • Fibre optique très haut débit (CCCE a investi 12 millions €) dès 2014
  • 1er salon des saisonniers en mars 2016 au Cosec
  • Participation active au programme des déplacements doux (études des cheminements et actions concrètes)

9 – Développement du Souvenir

  • Mise en place des cérémonies patriotiques
  • Mise en place d’une borne américaine pour anniversaire libération de Dinard
  • Panache, Éclat, pour les cérémonies du 14 juillet, 15 août, 11 novembre
https://dinardvertmer.com/

Pourquoi une telle hâte pour vendre le terrain des serres ?

Mais où est donc passée a nature ?

Notre réaction suite à l’article paru dans Ouest-France le 29 janvier 2020 :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/dinard-35800/dinard-le-groupe-la-rance-devrait-acheter-le-terrain-des-serres-municipales-6712775

Une ville qui ne maîtrise pas son foncier n’est plus maître de son développement.
Dans l’idée facile mais non renouvelable de trouver des ressources financières en vendant au fil de l’eau le foncier disponible, la Mairie de Dinard se prive de toute vision d’ensemble de la politique d’aménagement de la Ville.
Avec la vente au groupe La Rance (bailleur social) du terrain des serres municipales au prix du marché (2,2 millions d’€ pour 1,2 ha) la municipalité sortante de Dinard perd la maîtrise de sa politique immobilière et ne permettra plus aux jeunes ménages d’accéder à la propriété, à des coûts modérés.

Lire la suite

Que faire du terrain d’Engie

Article Ouest-France 13.2.2020

Réponse de Martine Craveia Schütz pour la liste Dinard entre vert et mer :

« La Ville a acquis en 1991 cette parcelle de 10 650 m2 qui hébergeait l’ancienne usine à gaz. Engie doit la dépolluer à ses frais (Le PV de réception sera-t-il délivré après dépollution ?). Elle empêche le développement harmonieux de la trame urbaine.

La programmation de ce vaste terrain stratégique par rapport au centre-ville se doit, comme emplacement réservé, de comprendre équipements publics et espaces verts. Une réelle opportunité pour en mixer les usages et redonner à ce quartier une dynamique.

Il permettra d’inclure deux équipements publics à échelle communale : une Maison de la sécurité avec les deux commissariats, une Maison des services publics. Le tout destiné à accueillir un espace vert central, un mail piéton/coulée verte dans l’axe de l’avenue des Mimosas, une voie de desserte automobile dans l’axe de la rue du Clos Maréchal, entourant ainsi les espaces paysagés en cœur d’îlots. Le parking Veil aérien, masqué par la verdure doublera le nombre de places, adaptées aux camionnettes du marché. »