Chronique des personnages célèbres à Dinard

Vivian Leigh en particulier ..
Scarlett O’Hara , célèbre héroïne du film « Autant emporte le vent »

– Oui, penser qu’elle marchait dans les rues de Dinard avant de trouver le succès à Hollywood dans un des plus grand films de tous les temps.

J’aime l’idée que j’ai partagé quelque chose avec elle. Oui, je l’aurais choisie pour partager un diner avec… hmmm ou peut-être Rhett Butler – était-il à Dinard par hasard ?

– Ah non ! désolée Clark Gable, qui a joué Rhett Butler n’y était pas. Il est hors-jeu.
– Dommage.

– Que faisait elle à Dinard ?
– Elle y était à l’école.

Cliquer sur la photo
https://dinardvertmer.com/

Pourquoi une telle hâte pour vendre le terrain des serres ?

Mais où est donc passée a nature ?

Notre réaction suite à l’article paru dans Ouest-France le 29 janvier 2020 :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/dinard-35800/dinard-le-groupe-la-rance-devrait-acheter-le-terrain-des-serres-municipales-6712775

Une ville qui ne maîtrise pas son foncier n’est plus maître de son développement.
Dans l’idée facile mais non renouvelable de trouver des ressources financières en vendant au fil de l’eau le foncier disponible, la Mairie de Dinard se prive de toute vision d’ensemble de la politique d’aménagement de la Ville.
Avec la vente au groupe La Rance (bailleur social) du terrain des serres municipales au prix du marché (2,2 millions d’€ pour 1,2 ha) la municipalité sortante de Dinard perd la maîtrise de sa politique immobilière et ne permettra plus aux jeunes ménages d’accéder à la propriété, à des coûts modérés.

Lire la suite

HISTOIRE ET PATRIMOINE / PROJETS CULTURELS

Les réponses de la liste Dinard entre vert et mer à l’association Histoire et Patrimoine

QUESTIONS aux candidat(e)s.

1. CENTRE d’INTERPRETATION de l’ARCHITECTURE et du

PATRIMOINE (CIAP)

Rappel (source DRAC) : les CIAP sont définis comme des « instruments de médiation et de sensibilisation aux enjeux de l’évolution architecturale, urbaine et paysagère ». Le CIAP, conçu comme un équipement culturel de proximité, en articulation avec les autres équipements de la collectivité (musée, médiathèque, centre d’urbanisme), propose au public :

 une exposition permanente didactique donnant les clés de compréhension de la ville ou du pays tant du

point de vue de son patrimoine ancien que de son architecture contemporaine,

 des expositions temporaires,

 un centre d’information et de documentation,

 des ateliers pédagogiques ouverts au jeune public.

A Dinard le CIAP, implanté à l’Office du Tourisme (comme à Dinan), pourrait être

cogéré par notre Association, comme cela est prévu depuis 2004 et a été confirmé par le Maire à notre AG de 2013.

https://www.letelegramme.fr/local/cotes-darmor/dinan/dinard/dinard/ciap-une-autre-faconde-valoriser-l-histoire-de-la-ville-17-01-2013-1974578.php

et à celle de 2014 : https://www.ouest-france.fr/bretagne/dinard-35800/un-musee-tresattendu-par-certains-1978025

Q : Y SERIEZ-VOUS FAVORABLE dans le cadre d’une délégation de service public ou d’une convention-cadre avec la Ville ?

OUI – NON

Merci de développer votre argumentaire :

Un des objectifs du Label Ville d’Art et d’Histoire est de présenter la ville ou le pays, dans un CIAP et cela fait partie de notre programme. Nous sommes grandement favorables à un lieu qui permet de découvrir notre histoire, et sert également de lieu culturel pour des expositions et conférences, un espace d’information et documentation, mais aussi une sorte de musée qui permet d’exposer nos maquettes etc.

Nous devons profiter du soutien du ministère de la Culture et de la Communication , de leur accompagnement financier pendant les cinq premières années.

Votre proposition d’être moteur de cette démarche sera évidemment la bienvenue.

2. DINARD, labellisée ville d’ART et d’HISTOIRE, se doit prioritairement d’envisager une destination culturelle sur ses trois sites emblématiques :

ROCHES BRUNES, PORT BRETON, VILLA EUGENIE.

Q : Quel est votre point de vue ?

Êtes- vous favorable à nos propositions ? OUI – NON

Si NON, merci d’étayer vos arguments.

Nos projets pour les trois sites :

La villa les Roches Brunes sera ouverte dans un décor d’époque (réalisé gracieusement par les services du Mobilier National), illustrant la vie des habitants et de leurs domestiques ; le Downton Abbey dinardais !

Présentation de mannequins et de costumes d’époque, vie des domestiques, blanchisserie, gouvernantes, nurse, chauffeur ; mise en scène, ateliers ludiques pour enfants ( déjà aménagés par nos soins dans les anciens garages)

Le jardin sera aménagé pour prolonger la visite afin que les Dinardais puissent en profiter pleinement.

Le manoir du Port Breton sera mis en location-bail, rénové avec salons, salon de thé, salles de réception et restauré en lieu de séminaires (séminaires d’affaire et aussi de bien-être : cure iodée, yoga sur la plage, méditation dans le parc..),afin de créer des emplois tout au long de l’année, source de revenus pour la Ville et contribuer ainsi à notre économie – tarifs réduits pour les cérémonies de mariages et fêtes de famille des Dinardais en été.

Accueil à l’année d’environ 300 personnes : lien avec les fédérations de sport /Campus, les grandes entreprises locales SABENA, SAFRAN, Goëmar, Ifremer, ROULLIER …

Pour les participants aux conférences et aussi pour les familles avec la proximité de la plage du Prieuré, du tennis, du centre équestre, de la chapelle des chevaliers de Montfort 13ème siècle, escapades aventure au Fort de la Conchée par beau temps, promenades par bateau vers Fort la Latte …

La Ville reste toujours propriétaire (bail emphytéotique) !

Créateur d’emplois (taxis de mer, centre équestre, restauration, etc.)

La Villa Eugénie restera propriété de la Ville et, sur le long-terme, devrait retrouver son ancienne fonction d’Hôtel de ville.

3. PROJETS CULTURELS

Q : Êtes-vous favorable à notre projet de FESTIVAL de la MER ?

OUI – NON

Argumentaire à développer :

Un projet magnifique qui met à l’ honneur notre histoire, culture et paysage :il correspond tout à fait à nos idées pour Dinard. Nous avons hâte d’y participer !

Êtes-vous favorable à notre proposition de CARREFOUR des ARTS qui mobiliserait TOUS les acteurs culturels publics et privés de DINARD ?

OUI – NON

Argumentaire à développer

Nous avons prévu une commission culturelle ouverte aux Dinardais intéressés, donnant à chacun la possibilité d’exprimer ses talents et de partager ses connaissances, et ainsi faire participer les associations aux animations de la ville, mais effectivement, les acteurs principaux de cette commission devraient être l’association Histoire & Patrimoine et des représentants de l’Union des commerçants , des galeristes pour une programmation cohérente et diverse toute l’année.

4. Quelle est la POLITIQUE CULTURELLE que vous souhaitez développer en faveur de DINARD ? Merci aussi de vous positionner sur les grands événements culturels dinardais.

Notre slogan culturel sera : L’Art de Ville– tout un Art de Vivre !

Ville de Sculptures: Dinard ville d’art et statues
Avec un « Sculpture trail » (Chemin de statues).

La seule statue que nous ayons est celle d’un personnage qui n’est jamais venu à Dinard !

Dinard profite déjà de plusieurs statues : les sculptures de M. François Pinault, Eve, Hitchcock, Manoli (au centre d’équestre et parc de la villa Bocage)

Proposer à M. François Pinault des lieux prestigieux pour exposer ses œuvres monumentales : parc de Port breton , jardins..

Nous invitons chaque été des artistes en résidence:

Donner un logement pendant plusieurs mois, dans le parc de Port Breton, près de l’aire de jeux de la plage ; en retour ils créent des œuvres pour Dinard (peinture, sculpture etc.), trompe l’œil, Art Brut à St Alexandre, sur les châteaux d’eau… et se font connaître

Inviter chaque année un sculpteur pour quelques mois en séjour « gratuit » mais en retour une statue pour la ville.

Pour le sculpteur : une publicité d’exposer une œuvre dans une ville touristique et pour Dinard une promotion gratuite – d’ autant plus que tout le monde cherche à prendre des photos avec des objets insolites pour figurer sur les réseaux sociaux. 

Trois façons différentes de voir la ville :

Parcours du patrimoine et ses célèbres hôtes : un dépliant et des plaques explicatives devant les maisons qui hébergèrent des personnages célèbres.

Dinard au fil du temps : Application sur smartphone avec une carte de la ville et point GPS, où on retrouve la vue actuelle, en ancienne carte postale

Sur le Chemin des Peintres : projet initié pendant ma présidence à la CCCE ; Itinéraire sur les traces des tableaux peints à Dinard. Dépliant avec tous les tableaux peints in situ pour retrouver la vue d’aujourd’hui. 10 panneaux avec des tableaux illustrant des vues de Dinard

Utiliser d’avantage le riche passé et l’identité culturelle de la ville 

  • Concours de peintres
  • Concours photos sur Facebook, Instagram, Twitter
  • La Ville en lumière avec des lieux et patrimoine mis en lumière la nuit
  • Lors de festival des animations comme danse et concert ,en plein air , en ville sur l’esplanade Verney et sur la digue

Miss Dinard (ou Côte d’Emeraude) pour des jeunes filles de 16-18 ans avec le soutien des magasins de mode de Dinard (retour de ‘La Reine de Dinard’ des années 1940)

Retour de la Course au trésor ? (ou plus moderne : un ‘escape game’ ?)

Une très grande fête pour le 14 juillet avec :

Genre Guingette, grand concours de châteaux de sable ou de dessins ; un grand banquet dans la rue ; des musiciens et acrobates etc.

Une parade de nuit avec les chars du carnaval , réutilisés avec des flambeaux

Un nouveau souffle pour le Festival du Film

La municipalité n’a pas communiqué les idées de la nouvelle directrice du festival. Nous désirons mettre toute la ville en fête avec d’autres animations, améliorer la décoration en ville, impliquer l’église anglicane, voire même ajouter un bus anglais utilisé par le comité des fêtes pour servir les fish & chips : Dinard à l’heure anglaise ! Faire du festival le 7ème Art au 7ème ciel : donner une portée internationale ; s’ouvrir au Common Wealth, aux séries TV et numérique, aux films publicitaires, à l’humour et à la musique britannique, à l’art dans la rue (façon Banksy), aux ateliers des métiers du cinéma – travailler avec les écoles de cinéma (cf C. Lelouch ; la nouvelle directrice est associée à l’Ecole de Cinéma à Paris et à la National Film and TV School).

Elargir aux autres communes de la CCCE ; La Richardais avec ses 7 salles de cinéma. Développer de nouveaux partenariats pour réduire la charge pour la Ville. Inscrire Dinard sur les plateformes de lieux de tournage et shooting.

Les Jeux Olympiques 2024 en France

La flamme olympique sur le barrage de la Rance,en lien avec l’association de défense de l’environnement « Lacs et Rivières « dont je suis membre actif , avec les équipes sportives de Dinard

Un centenaire : De la Reine Hortense, mère de Napoléon III à l’Impératrice Eugénie, son épouse.

Deux villas à Dinard en l’honneur d’une reine et d’une impératrice qui ont toutes deux failli venir, mais nous ont offert deux villas emblématiques

Les Peintres à Dinard à travers les âges

Expo de reproduction de tous les tableaux peints à Dinard et à coté chaque tableau de la vue aujourd’hui

L’art en promenade

Prêter à chaque galeriste les portes des trois cabines de bain sur lesquelles ils peuvent exposer trois œuvres chacun, illuminées la nuit. 

Les clichés seront tirés sur Alu Dibond, un support de grande qualité, à la fois léger et rigide. Ce support est un matériau composite : son centre est composé d’une épaisseur de polyéthylène noire pris en sandwich entre deux plaques d’aluminium de 2 mm chacune. Ce produit est notamment garanti 2 ans en extérieur.

Exposition d’été : « Tous à la plage ! »

L’exposition dresse un panorama de l’histoire des villes balnéaires en France, au regard des pratiques européennes, des origines à nos jours. Architecture, urbanisme, œuvres d’art et objets du quotidien racontent la conquête progressive des bords de mer.

Depuis le XVIIIe siècle, la grande diversité des fronts de mer du territoire français, de la Manche à la Méditerranée, a favorisé l’émergence d’un patrimoine balnéaire aussi riche que varié. Des villégiatures hivernales et aristocratiques du XIXe siècle aux vacances d’été à la plage, territoire d’élection du tourisme de masse au XXe siècle, ces séjours sont aussi le reflet d’une société en pleine mutation, qui accède, grâce au développement des moyens de transport et à l’avènement des congés payés, à de nouveaux loisirs.
Des premiers bains de mer pratiqués à des fins curatives, aux habitudes contemporaines récréatives, sportives ou ludiques, l’exposition illustrera ce nouveau rapport à la mer et au rivage à travers les lieux emblématiques. Grands hôtels, casinos, villas, marinas, villages et clubs de vacances seront mis en regard d’évocations des bords de mer à travers la peinture, les films, les journaux et affiches, mais aussi les costumes de bain.
L’enjeu de la préservation clôturera l’exposition, ouvrant le questionnement sur la patrimonialisation de ces ensembles naturels et bâtis, ainsi que sur la ville balnéaire de demain, à l’heure de la mondialisation et du réchauffement climatique.

Martine CRAVEIA SCHÜTZ pour la liste « Dinard entre Vert et Mer ».

SAINT ALEXANDRE

LETTRE OUVERTE

Chers amis,

Les urnes ont parlé, les électeurs se sont prononcés.

La liste Dinard entre Vert et mer que j’ai l’immense honneur de conduire est qualifiée pour le deuxième tour des élections municipales.

En premier lieu, je souhaite remercier tous ceux qui m’ont fait confiance.

Je leur suis infiniment reconnaissante.
Mais  Vous l’aurez compris, la pandémie a modifié les conditions et les exigences des élections municipales ; le taux d’abstention est énorme ; même si l’inquiétude nous gagne,
ne cédons pas à la panique…

La catastrophe sanitaire de ces dernières semaines laisse profiler à l’horizon  en France
Une LOMBARDIE bis…

Prenons la mesure de ce qui se passe : suivons à la lettre ce que l’Etat impose !
Evitons au maximum les contacts pour  éviter tout vecteur de  propagation du virus. 

Notre économie quotidienne – nos commerçants, nos artisans, nos hôteliers- notre vie de tous les jours sont ou seront fortement touchées. Les activités sportives, culturelles et cultuelles ne sont  et ne seront pas  épargnées non plus.

Plus que jamais, le rôle du Maire est primordial, essentiel, dans la gestion locale  de cette crise sanitaire d’envergure mondiale.

Le choix est désormais  clair, c’est celui du renouveau pour cette ville que nous aimons tant.
là où la terre rencontre la mer !

Nous devons dorénavant prendre patience et  attendre les nouvelles instructions du gouvernement quant à ce 2 ème tour des élections municipales.
Je compte sur vous.

Amitiés républicaines ,

Martina Craveia Schütz